Saint-Doulchard, 3ème ville du Cher, affirme un dynamisme sans égal. Riche de son passé et projetée vers l’avenir, Saint-Doulchard va de développements en développements : zones industrielles, artisanales et commerciales, accueil de nouvelles entreprises, rénovation urbaine, infrastructures sociales et de loisirs…

Située à l’orée de la Sologne, au carrefour des routes qui mènent vers Tours et Orléans et au-delà, vers Chartres et Paris, Saint-Doulchard a su profiter de cette situation très favorable.

Tout en se déployant, la ville privilégie un développement harmonieux en maintenant l’équilibre entre dynamisme économique, cadre de vie chaleureux, activités sportives et culturelles nombreuses.
Une commune où il fait vraiment bon vivre et travailler et où la volonté des élus locaux donne un élan permanent à l’activité de la commune.

A la fois urbaine et rurale, industrielle et résidentielle, Saint-Doulchard a son identité bien à elle, ouverte, dynamique et conviviale.

Aujourd’hui, la ville compte 9 890 habitants et exerce, à côté de Bourges, un rôle prépondérant au sein de la Communauté d’agglomération de Bourges.

Population et superficie

  • 3ème ville du Département du Cher
  • 9 890 habitants au recensement de 2022
  • Superficie : 2 343 hectares

Les habitants de Saint-Doulchard s’appellent les Dolchardiens

Canton

Le canton compte 14 573 habitants et regroupe trois communes : Saint-Doulchard, La Chapelle-Saint-Ursin, Marmagne

Agglomération

Saint-Doulchard fait partie de la Communauté d’agglomération de Bourges Plus, agglomération de plus de 100 000 habitants.

Economie

  • 450 entreprises implantées sur la commune Chiffres à valider
  • Pôle tertiaire en plein essor

Transports

  • Agglobus : 4 lignes de bus traversent Saint-Doulchard et relient les habitants à la ville de Bourges et aux environs.
  • Depuis 2004 : CREABUS, avec ses navettes, assure un transport à la demande.
  • Saint Doulchard est traversée du Nord Ouest au Sud par la route départementale 2076 et par les lignes SNCF.

Enseignement

  • 3 groupes scolaires : maternelles et élémentaires
  • 1 collège

Communication et réseaux

ADSL / Fibre

Environnement

  • 3 cours d’eau pour la ville : l’Yèvre, le Moulon et le ruisseau des Sandins.
  • 70 kms de chemin de randonnée.
  • Saint-Doulchard est classée Ville Fleurie, pour l’embellissement et le fleurissement de la Ville (3 fleurs)

L’enclos funéraire gallo-romain de « Champ Laurent » sur la commune de Saint-Doulchard a été repéré par photographie aérienne en 1980. Il s’agit très vraisemblablement d’une ferme gallo-romaine.

L’évolution de ce site en une villa gallo-romaine et en un édifice funéraire semble être à l’origine de notre Cité.

C’est à l’époque de CLOVIS (466-511) que peut être située la date de naissance de la commune. Aux alentours du VIè ou VIIè siècle, (les historiens ne s’accordent pas sur la date exacte), Dulcardus, un moine natif de Bourges, serait parti d’Orléans pour venir s’installer dans un lieu qui s’appelait autrefois Ampéliacum, Amblys ou Victoire.


Dans cet endroit désert et paisible, Dulcardus y établit un ermitage où il mourut.
Ce lieu devint un lieu de dévotion. Longtemps après la mort de Saint-Doulchard, une église fut élevée sur sa sépulture et devint la paroisse actuelle, avec le noyau du vieux Bourg.
Histoire ou légende ? Dulcardus ou Saint-Doulchard n’a pas encore révélé sa vérité.
Pour le moment quelques écrits témoignent de ce qu’était peut-être sa vie lorsqu’il est arrivé dans notre région, il y a quelques siècles.

Avant que ce moine ne lui donne son nom, cette cité était la terre des vignerons.
Le passé rural de Saint-Doulchard reposait sur trois activités : la culture de la vigne, l’élevage bovins et l’exploitation des terres agricoles et prairies.

Comment la ville a-t-elle évoluée ?

Le développement de la ville de Saint Doulchard pour devenir 3ème ville du département s’est fait au cours de ces deux derniers siècles.

Avec l’implantation de la gare de Bourges sur notre commune en 1851 puis de l’usine Michelin en 1953, le bourg de Saint-Doulchard profite de l’évolution industrielle ; de 1 649 habitants en 1925, elle atteint quelque 6 600 habitants en 1975.

Aujourd’hui, Saint Doulchard compte plus de 9 500 habitants.

Le fort développement de l’urbanisation du secteur de l’ancienne gare à l’Est et l’existence du bourg historique à l’Ouest a conduit à l’émergence d’un nouveau centre ville, trait d’union entre ces deux principales entités.

A cette poussée démographique, accompagnée de l’industrialisation, s’est ajouté plus récemment le phénomène dit de « périurbanisation », donnant un caractère résidentiel à la ville, avec la réhabilitation de l’ancien habitat du cœur de ville et la construction de nombreuses maisons neuves en périphérie.

Découvrir Saint-Doulchard